Faire une recherche sur le blog Zéro Déchet

Cet article de Gilles n'a pas encore été noté.

J'utilise des emballages cadeaux zéro déchets

Décembre, le froid, la neige, les décorations de Noël dans les rue, les yeux émerveillés des enfants en regardant les vitrines … et pour nous, adeptes de zéro déchets, outre la galère de trouver un cadeau qui plaise (ZD de préférence, nous vous donnerons des idées prochainement), comment faire pour les emballages sans polluer notre planète ?

haut de page

Je récupère les emballages cadeaux de l'an dernier

C'est la façon la plus simple de réduire les déchets sur les paquets cadeaux : on récupère les emballages à chaque cadeau reçu. L'idéal étant les boîtes de parfumeries ou les paquets déjà recyclables de certaines enseignes. Un peu de tolérance pour les pauvres étudiants qui ont passé un temps fous pour une bonne action à faire un joli emballage, mais bourré de ruban adhésif !

haut de page

Je récupère les sacs en papier kraft donné pour les fruits et légumes.

Fans du DIY à vos méninges… on peut les améliorer avec une feuille de lierre, une branche de houx, une pomme de pin… tout est envisageable. Et on évite leur usage unique.

haut de page

Je récupère mes bocaux vides

Idéal pour les cosmétiques, un peu de paillettes ou quelques coquillages récupérés cet été et voilà un emballage écologique et original.

haut de page

Je récupère les rouleaux de papier toilette ou d'essuie tout

Pour de petites pièces, un peu d'imagination et quelques tutoriels sur internet et le tour est joué. On évite de remplir la poubelle inutilement et avec quelques rubans ou branche de sapin on a un emballage ZD rapidement fait.

haut de page

J'utilise des feuilles blanches utilisées uniquement sur un côté

On connaît tous ces feuilles qui sortent de l'imprimante avec juste une ligne, ou un essai d'impression … on s'en sert souvent comme de papier brouillon ou de feuilles pour les coloriages de nos têtes blondes. Pourquoi ne pas s'en servir pour emballer les paquets cadeaux ? une activité à faire en famille, avec crayons de couleurs, feutres, paillettes ou gommettes … de quoi initier nos enfants aux bons gestes pour protéger la planète et passer un slow noël.

haut de page

J'utilise mes chaussettes orphelines

Que celui qui ne se retrouve pas régulièrement avec des chaussettes étrangement seules à la sortie des machines lève la main ! on en a tous, de toutes les tailles et de toutes les couleurs. Avec un peu d'imagination, quelques rubans ou boules de Noël pour les décorer un peu et voilà un emballage à peu de frais et entièrement recyclé ! On développera ici l'art du furoshiki qui nécessite un article à lui seul.