L’an dernier, lors des fêtes de fin d’année, j’ai été stupéfait par le gaspillage et la sur-consommation et surtout lors du réveillon de Noël. Et le slow Noël, vous connaissez ?

D’abord les papiers cadeaux

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Pour un slow Noël réussi, j’ai commencé par les emballages cadeaux. Fini l’emballage et le déballage des paquets pour emmener directement le papier cadeau à la corbeille. Je le remplace par du carton récupéré çà et là.

La préparation du repas de Noël

Halte au gaspillage et aux emballages ! Cette année, je vais essayer de réaliser un repas avec les légumes de mon potager en dressant une jolie table pour le repas du réveillon. Pas de vaisselle en plastique, de gobelet ou autres couverts jetables. Pas d’emballage de poisson ou autre met superflu. Je vous posterai d’ici quelques jours le menu de Noël (certainement à base de légumes de saison comme le potiron, le butternut, les choux ou les poireaux). On verra bien la tête des invités !

Donnez une 2ème vie aux jouets !

Je commence mes courses de Noël dans des braderies ou je rachète des jouets à des particuliers sur Leboncoin, çà c’est un Nöel slow. Et des jouets sans piles évidemment. J’évite les jouets en plastique autant que possible mais si le père noël veut absolument offrir un garage Hotwheels aux enfants, alors çà sera une seconde main, et sans paquet cadeau, un vieux carton fera l’affaire.

Revoir sa décoration de Noël

Comment bien décorer sa maison. En do it yourself ! Je prends des photos de mes créations et je vous les publie d’ici quelques jours.

Réduire les quantités

Trop c’est trop ! Qui n’a jamais trop mangé à un repas de Noël ou déballé trop de cadeaux ? Recentrons-nous sur l’essentiel et profitons tous des uns et des autres.

Je prépare un Noël Slow
Notez cet article !